Share this...
Facebook
Twitter

Quelques derniers jours ont changé le cours de l’histoire de l’Europe. La fédération de Russie, avec le soutien de la république de Biélorussie, a ouvertement attaqué l’Ukraine dans le but de remplacer le gouvernment dans un pays souverain. Les Ukrainiens font une résistance considérable aux envahisseurs. La conquête n’a pas eu lieu au cours des deux premiers jours, comme l’ont menacé les dictateurs russes et biélorusses. Ces photos sont déjà des moments historiques de notre temps.

Photo: Souspilne Kharkiv

25.02 Slobojanchtchyna, Kharkiv
Un missile russe n’a pas explosé et s’est coinçée sur le passage clouté au centre de la ville.

Photo: Ministère de l’Intérieur de l’Ukraine

24.02 Polissia, Gostomel
Les militaires de la Garde Nationale Ukrainienne avec le drapeau, troué par les débris après la victoire dans le combat pour l’aéroport à Gostomel.

Photo: Emilio Morenatti pour AP

24.02 Kyiv
Les gens quittent la capitale en masse après les premières attaques de missiles sur la ville dès la Deuxième Guerre mondiale. Sur la photo – l’avenue Peremogy, en direction de la voie de Zhytomyr.

Photo: Vadim Ghirda pour AP

24.02 Kyiv
Une mère avec son enfant apeuré dans le bus, en quittant la ville.

Photo: Aris Messinis pour AFP

24.02 Slobojanchtchyna, Tchougouiv
L’attaque de missiles dans la nuit par les forces russes. Il y a des pertes parmi les civils.

Photo: Eugène Malolietka

24.02 Région d’Azov, Marioupol
Les gens se cachent des attaques aériennes et des mitraillades de la ville dans l’abri de bombardement.

Photo: Daniel Leal pour AFP

25.02 Kyiv
Une femme désencombre les débris du bâtiment d’habitation rue Kochytsia 7a à Kyiv, où un projectile a atteint.

Photo: Oleksandr Khomenko

24.02 Kyiv
Les habitants de Kyiv s’évacuent et passent la nuit dans le métro en se cachant des explosions avec leurs animaux domestiques.

Photo: Glib Garanitch pour REUTERS

25.02 Kyiv
Les militaires de la Garde Nationale de l’Ukraine prennent des positions au centre de Kyiv.

Le 26-27 février

Les ukrainiens continuent de se défendre et protéger son droit à la vie en paix, à l’auto-identification et possibilité de faire part de la famille européenne. Tandis que le régime dictatorial russe continue de mentir à tout le monde qu’il “libère” l’Ukraine, en réalité mettant au supplice la population locale, qui, en se protégeant rencontre les occupants avec des coctails Molotov.

Photo: Christopher Occhicone pour Wall street Journal

26.02 Kyiv
Les restes de véhicules blindés russes сouvant dans les alentours du métro Beresteyska après que l’armée ukrainienne et la défense territoriale ont brisé l’assaut des occupants.

Photo: Maksim Levin pour Reuters

26.02 Naddnipryanchtchyna, Vasylkiv
Dans la nuit de 27 février des militaires russes ont bombardé des missiles le dépôt pétrolier à Vasylkiv, qui a provoqué l’exposion violante.

Photo: Oksana Mykhailiuk

27.02 Kyiv
Une femme âgée exprime le soutient à tous les ukrainiens par une photo dans l’Instagram de sa petite-fille. (Je m’appelle Iryna. J’ai 98 ans, j’ai survécu la Famine, Hitler et les allemands. Je vais survivre Poutine avec ses sauterelles! Gloire à l’Ukraine!)

Photo: Daniel Leal pour AFP

26.02 Kyiv
Une missile russe a touché encore un bâtiment l’avenue Lobanovskogo, 6a. Les étages du 17 au 21 sont détruits. Il y a deux blessés.

Photo: Odd Andersen pour AFP

27.02 Berlin, Allemagne
Le monde soutient l’Ukraine: à Berlin plus de 100 milles personnes sont venues à la démonstration contre l’agression de la Fédération Russe. Les meetings de protestation ont également lieu à Prague, Amsterdam, Bakou et dans le monde entier.

Photo: Petr Josek pour AP

26.02 village Medyka, Pologne
Au cours des quatre jours de la guerre 368 milles personnes ont quitté l’Ukraine. Certains d’eux marchent plusieurs kilomètres la nuit, en formant d’immenses queues dans les zones frontalières.

Photo: Souspilne, actualités

26.02 Kyiv
Un bébé est né dans le métro de Kyiv, qui est actuellement utilisé comme abri de bombardement. On a appelé la fillette Mia.

Photo: Mikhail Palinchak pour Reuters

26.02 Kyiv
L’évacuation des locaux: un jeune homme de la défense territoriale sauve ses animaux domestiques.

Photo: Chris McGrath pour Getty Images

26.02 Kyiv
Les bénévoles aident de préparer des coctails Molotov dans le sous-sol de l’abri de bombardement pour défendre sa ville.

Photo: Justyna Mielnikiewicz

27.02 Naddnipryanchtchyna
L’Ukraine entière construit des postes de blockages en se préparant à la bataille dans les villes et les banlieues afin de stopper la technique de combat des occupants russes directement sur les routes.

Photo: Mstyslav Chernov

Le 28 février – 1 mars

L’Ukraine continue de se défendre et ne laisse pas l’agresseur russe de s’emparer de grandes villes. Tandis que les actions pour le soutien de l’Ukraine ont lieu dans le monde entier, et la Russie plonge dans une isolation toujours plus grande, en Ukraine il est devenu routine de déscendre à la cave cinq fois par jour pendant les alertes aériennes. Les militaires russes capturés déclarent déjà ouvertement qu’on leur a donné ordre de tuer des civils. Au même temps un simple passeport ukrainien sauve la vie au jeune homme.

Photo: MAXAR

1.03 Le Royaume-Uni, BBC News
La colonne de la technique militaire russe, dispersée le long d’une grande voie de communication, se dirige envers les banlieues nord de Kyiv.

Photo: Ministère de l'Intérieur de l'Ukraine

1.03 Kyiv
Cinq civils sont morts, autres cinq sont blessés à cause d’une frappe de missile russe sur la tour de télévision de Kyiv, située près de Babyn Yar.

Photo: Dimitar Dilkoff pour AFP

28.02 Kyiv
Un couple attend le train d’évacuation à la gare centrale de Kyiv. Au cinquième jour de la guerre l’armée russe a déclaré, que les habitants civils peuvent quitter la capitale “librement”.

Photo: Pavlo Dorogoy

1.03 Slobojanchtchyna, Kharkiv
Les occupants russes ont effectué une frappe de missile sur Kharkiv, ayant touché la place centrale de la ville — maidan de Liberté – et ayant gravement détruit le bâtiment de l’administration régionale de Kharkiv. Sept personnes sont mortes suite à l’explosion, plus de 20 personnes blessées.

Photo: Sergiy Korovaynyi

28.02 Galicie, Lviv
Les bénévoles fabriquent des filets de camouflage pour les soldats ukrainiens. Tout le pays s’est réunit pour vaincre l’agression russe.

Photo: Mstyslav Tchernov pour AP

28.02 Slobojanchtchyna, Zolote
Un militaire ukrainien marche dans la tranchée dans les alentours de la ville Zolote. La région Sievierodonetsk de Lougansk.

Photo: Alex Lourie

1.03 Naddniprianchtchyna, Vasylkiv
Un militaire sauve un chat. À cause du bombardement de missiles par l’armée russe, deux personnes sont mortes, encore trois – blessées.

Photo: Yuriy Stephaniak

1.03 Galicie, Lviv
Les habitants du coin ont étendu sur les fenêtres la phrase légendaire du garde-frontière ukrainien de l’île Zmiyinyi, entendue par le navire militaire russe en réponse à sa proposition aux ukrainiens de déposer les armes et se rendre.

Photo: Ron Haviv pour The Economist

28.02 Kyiv
L’homme prie de ne pas le battre après qu’il avait été retenu par les combattants de la défense territoriale.

Le dossier est préparé par

L'auteur du projet:

Bogdan Logvynenko

Auteure:

Khrystyna Kulakovska

Éditeur photo:

Yurij Stefaniak

Responsable de contenu:

Kateryna Yuzefyk

Yana Rusina