Qui sommes-nous?

Expédition
9 septembre 2018 17:08
171

Rejoindre l’équipe · Proposer une localité
La contribution financière · Partager la musique


Après la disparition de National Geographic dans les médias ukrainiens, il n’y avait pas de projet pareil à prendre sa place, qui est destiné aux adeptes des médias intellectuelles et découvertes géographiques inattendues.

Les dernières décennies sont marquées par l’immigration active et déménagements dans les mégapoles ; peu à peu les Ukrainiens quittaient leur terre d’origine sans vraiment la connaître. De telle manière, les histoires des habitants des petites localités ne pénétraient pas dans les médias, mais plutôt restaient dans les archives familiales et au fur et à mesure tombaient dans l’oubli.

D’habitude, ce sont les enjeux économiques, la guerre et les cataclysmes naturels qui tiennent l’Ukraine au centre de l’attention dans les médias globaux. Les médias étrangers représentent l’Ukraine tout à fait différemment. Aux yeux de l’inconnu, l’Ukraine se voit surprenante, prête à étonner et riche en couleurs locales. Et les Ukrainiens, comment voient-ils leur pays ? Revenus de l’étranger, au premier lieu, ils fixent leur attention sur le manque de tact des citadins et visage inhospitalier des grandes villes. Pourquoi ? Il reste la question. Il peut même s’avérer que l’image de l’Ukraine dans les médias ne plaît pas aux Ukrainiens.

Le tourisme intérieur est en faible développement et les infrastructures de transport laissent à désirer. Il y a beaucoup des Ukrainiens qui ne sont jamais sortis de leur région. Cependant, notre équipe qui fait des voyages à travers le pays, affirme le fait qu’on ne connaît grand chose des régions voisins et de l’Ukraine en somme., хто багато подорожує Україною, можуть помітити, як мало ми знаємо про сусідні регіони і про свою країну в цілому.

Afin d’apporter des changements en mieux, nous nous engageons au projet multimédia Ukraїner dont l’objectif est d’entreprendre des soigneuses recherches pour formuler l’identité de notre société.

Notre expédition prend une année et demie à travers toutes les 16 régions historiques de l’Ukraine – de Slobozhanshchyna à Podillya, de la Volynie à la Tauride. La première destination, c’est l’ouest de l’Ukraine, on passe tout une été à vous présenter la région de Transcarpatie. Vous êtes aussi invités à joindre notre expédition et faire découvrir votre localité et des gens adorables.

Ukraїner se prend à faire les reportages sur les coins les plus éloignés, les personnalités, les talents artistiques et la cuisine locale. On estime de publier les guides en plusieurs langues sur l’Ukraine contemporaine à la base de nos découvertes. Qu’est-ce qu’il nous en faut? Tout d’abord – votre intérêt en tant que lecteurs et la confiance.

 

L’équipe

Богдан Логвиненко

Bogdan Logvynenko, le fondateur du projet

– Ukraїner — c’est beaucoup plus vaste que le projet média, c’est la partie indispensable de ma vie. On s’est donné beaucoup d’objectifs ambitieux. Au premier abord, c’est s’engager à la réalisation des reportages en vue d’amélioration du tourisme intérieur en Ukraine. En deuxième lieu, découvrir des lieux et gens méconnus, raconter leurs histoires inspirantes. L’essentiel, c’est de faire connaître l’Ukraine dans le monde et de participer aux progrès de la diplomatie publique. À présent, l’Ukraine prend la huitième place selon le classement des pays les plus dangereux. Ces données découragent des milliers des touristes potentiels. On peut changer cet avis ayant recours à des informations alternatives.

Микола Носок

Mykola Nosok, réalisateur
Mykola fait la réalisation et le montage. Il a lancé le projet “28 litres” qui se rapporte au problème de l’alcoolisme. Étudiant, il parcourait les grandes villes de l’Ukraine et faisait les courtes vidéos pour son projet Ukraine Welcomes U. Le goût pour l’aventure et la sincérité de l’enthousiasme sont les parties intégrantes de son métier.

– Dès que j’ai entendu parler de Ukraïner, je me suis rendu compte que je n’ai pas réalisé l’envie de travailler sur le sujet des voyages à travers l’Ukraine. Je me suis contacté avec l’équipe et ça y est – j’en fait partie! C’est vraiment simple. Chez notre équipe, j’apprécie beaucoup cette simplicité dans la communication. On s’est engagé de la retrouver chez les gens partout en Ukraine. Nous avons pour but de travailler au sein de l’équipe des vrais passionnés et raconter leurs histoires.

Дмитро Охріменко

Dmytro Okhrimenko, vidéaste
Сhef opérateur de métier, Dmytro à lancé là studio vidéo OHRIM Production en 2011. L’année dernière s’est rejoint à l’équipe de tournage « Орел и Решка. Кругосветка ». Ils ont visité 15 pays tous ensemble.

– Ukraїner permet de réaliser ce que c’est que l’Ukraine et les gens qui y habitent, découvrir de nouveaux endroits et objets de la fierté de notre pays. On a l’envie que les autres voient notre pays aussi beau que l’on voit les endroits dans les voyages à l’étranger. Enfin, l’Ukraine a beaucoup de potentiel, elle est riche en diversité culturelle et spécialités de la région, on y rencontre des meilleures gens au monde!

Тарас Ковальчук

Taras Kovaltchuk, photographe
Taras est co-fondateur du projet Khata-Maysternya. Il a visité plus que 20 pays au cours de cinq dernières années. Il travaille comme photographe et reçoit les commandes des différents coins du monde.

– Ukraїner permet de découvrir l’Ukraine, sa richesse naturelle et culturelle qui ne m’était pas connu jusqu’à présent. En même temps, j’ai l’intention de prendre la photo du quotidien des Ukrainiens qui ne manquent pas de talent et savent se contenter de peu. Dès que je suis en train de capturer des choses simples et des émotions sincères, je me rends compte de l’envie de montrer ce qu’on est et de faire connaître tous ces gens adorables les uns avec les autres. Je suis prêt à prendre ma caméra à quatre heures du matin pour aller chercher la meilleure lumière et grimper le plus haut sommet pour retrouver l’angle parfait. En fait, je suis prêt presque à tout.

Rejoindre l’équipe · Proposer une localité
La contribution financière · Partager la musique

9 septembre 2018 17:08